Petit bonheur deviendra grand

Il pousse, il pousse, le bonheur!

Le bonheur est fait de petits gestes et plaisirs quotidiens comme le sourire d’une personne que vous croisez dans la rue, quelqu’un à qui vous laissez votre place dans les transports ou dans la file d’attente à la caisse d’un magasin, un enfant ou une personne âgée que vous aidez à traverser la rue, le SDF du quartier à qui vous donnez une pièce.…. toutes ces petites actions gratuites et positives sont autant de bonheurs que vous donnez mais aussi que vous recevez en retour ; elles rentrent dans vos habitudes et changent vos comportements et donc votre façon de voir les choses. Il ne s’agit pas de faire une course effrénée aux bonnes actions parce que ça fait bien ou que ça donne bonne conscience mais d’être soi tout simplement dans ce qu’il y a de meilleur. Personne ne nait en désirant tuer sa mère ou son frère ou son voisin. Nous sommes tous à la recherche de la paix, de la sérénité et aspirons tous à une vie remplie de joie alors pourquoi dérapons nous si souvent et nous laissons nous contrôler par nos sentiments les plus sournois ou nous laissons nous envahir par des émotions négatives? Nous avons tous nos blessures du passé et il faudrait remonter bien loin pour les guérir, certaines pratiques comme la kinésiologie, le reiki, la respiration holotropique, l’EFT peuvent nous y aider. Le bonheur se construit.

Mais nous n’aurions pas besoin de thérapie si nos besoins primaires étaient nourris, si nous avions reçu de l’amour et une éducation qui nous permettent d’exprimer ce que nous sommes vraiment, de nous épanouir au lieu de nous brimer ou de nous réprimer, d’être axée sur la compétition ou le chantage du style (si tu fais bien tes devoirs, tu auras une barre de chocolat, ou si tu es bien sage alors tu auras droit à ceci ou cela….). Une éducation qui nous apprendrait à accueillir nos limites, qui ferait éloge du partage et de l’entraide et non de la course à qui sera le plus beau, le plus fort. Mais pourquoi faire, pour plaire à qui? Pour se prouver qu’on existe? qu’on est digne d’être aimé? Et bien justement tout vient de là, ce manque d’amour et de confiance en soi. Une personne épanouie, qui s’aime et se sent aimée n’éprouve pas le besoin de se prouver par des « signes extérieurs de richesse » qu’elle existe. Elle n’a pas besoin de se réaliser au travers de satisfactions ou plaisirs fugaces ou mettre en avant un statut social ou des biens et richesses matérielles. Les seules véritables richesses sont intérieures. En fait le véritable bonheur survient dès lors que nous cessons d’être dans l’attente et le désir ; lorsque nous voulons toujours plus, notre esprit est insatisfait ce qui est source de stress et de souffrance. Il faut apprendre à modifier ses comportements, à gérer ses émotions et ses souvenirs douloureux. Le bonheur s’éduque.

Le bonheur n’est pas une émotion passagère mais un état d’être profond et durable. Il dépend surtout du sens que nous souhaitons donner à notre existence ; les grands maîtres du monde entiers et de tous temps, de Bouddah à Confucius, Teilhard de Chardin, plus contemporains comme Krishnamurti, Eckhart Tolle, Arnaud Desjardin, Tich Nhat Hanh nous ont montré le chemin ; leurs enseignements sont une source sûre et restent d’actualité car même si le monde a beaucoup changé, les préoccupations de l’homme, ses questions existentielles sont toujours les mêmes. La foi non pas dans le sens religieux du terme mais que l’on pourrait plutôt qualifier de confiance dans ce qu’elle a de plus puissant, sans laquelle on ne peut avancer, est l’une des dimensions les plus importantes de la vie intérieure. Cette foi se manifeste par une attitude que l’on retrouve chez les grands sages comme la sérénité en toutes circonstances, le lâcher prise, la paix intérieure, la communication non violente. Le bonheur serait donc une certaine forme de sagesse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s