Le pouvoir de la forêt

Quand j’étais enfant, nous avions l’habitude d’aller nous promener en forêt en famille. Mon père qui avait besoin de s’oxygéner tenait à ces rendez vous avec la nature pour notre bien-être à tous. Nous profitions du calme et de l’espace, tous nos sens en éveil : écouter le bruit du vent dans les branches, le gazouillis des oiseaux, humer la terre, toucher les écorces et la mousse, respirer à pleins poumons. Je me souviens que j’étais fascinée par la majesté des arbres et j’éprouvais à la fois de l’intimidation et du respect, chacun ayant sa personnalité, le chêne, centenaire, le cèdre, impressionnant, le pin, robuste , le bouleau, élégant et modeste……… Nous revenions détendus, apaisés et ressourcés pour le restant de la journée.

Aujourd’hui on a l’air de redécouvrir les vertus de ces bains de verdure ; des loisirs sont organisés sous forme de ballades ou d’ateliers récréatifs, de cures ou d’immersion sur plusieurs jours. On appelle ça la sylvothérapie  ce qui signifie “soin des arbres” ou le shinrin-yoku “bain de forêt”. Cette pratique existe au japon depuis les années 1950 pour ses effets positifs sur le stress causé par la vie moderne. Au japon les bains de forêt ne sont pas qu’une simple promenade, ils font partie de la médecine préventive. Des études ont démontré que la seule vue de scènes de la nature active des parties du cerveau associées à l’équilibre et au bonheur, que des patients hospitalisés ayant une vue sur la forêt guérissent plus facilement. Se promener en forêt nous permet d’interrompre le flux habituel des pensées et de nous réconcilier avec le monde et avec soi-même, nous n’avons plus la notion de temps. L’effet immédiat est un réel apaisement mais il y en a d’autres : le renouvellement d’oxygène, l’air pur, le changement de rythme, le calme et le silence, le regain de vitalité, la régénérescence, le renforcement de l’immunité, l’amélioration de la circulation sanguine……

Mais la forêt est plus que cela ; C’est une véritable communauté, une mini société ou tout le monde a sa place et les arbres en sont les gardiens ; ils dépassent l’espace et traversent les âges et les périodes difficiles sans plier. En entrant dans la forêt, on entre dans un autre temps, un autre univers. Un univers enchanteur ou le merveilleux est possible à chaque instant, comme l’apparition d’un cerf venue de nulle part et sans un bruit ou l’apparition d’une clairière au détour d’un chemin, l’eau qui jaillit d’une cascade, un joli papillon qui se pose sur sur notre main….. La forêt a des aspects mystérieux et parfois même inquiétants lorsqu’elle n’est pas domestiquée ou lorsque les arbres dénudés font penser à la mort ; mais elle peut être aussi un lieu de culte, de recueillement, de méditation, un lieu de refuge pour certains marginaux, ou tout simplement si l’on a besoin d’intimité ou de faire le vide en soi, et dans ces moments là, les arbres sont comme des confidents.

Il existe un lien entre entre l’homme et la nature ; les arbres ont des auras tout comme nous ; en approchant un arbre, nous rentrons en communion avec lui et nous nous connectons à son énergie. Ils nous donnent des informations à travers leurs parfums, leurs couleurs, certains signaux. Ils nous rappellent notre enracinement, que la nature est notre alliée et qu’il faut vivre en harmonie avec elle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s