Hygiène et Propreté

Ca y est les vacances sont finies pour la plupart d’entre nous et nous somme repartis pour une année qui va se dérouler au rythme scolaire, on appelle ça la rentrée. La rentrée me fait penser à la nouvelle année, c’est le moment des bonnes résolutions, le moment idéal pour repartir d’un bon pied et penser à sa santé, (se coucher plus tôt, détoxifier son corps, faire un bon nettoyage de peau, reprendre des activités sportives), penser à mettre en oeuvre de nouveaux projets.. Mais il y a aussi les sujets sensibles qui reviennent au devant de la scène comme la reprise des manifestations des gilets jaunes, la crise des urgentistes dans les hôpitaux, la réforme des retraites et les grèves qui vont s’ensuivre, les augmentations tarifaires comme celles du gaz ou l’électricité, sans compter les dépenses scolaires démesurées (aie, le porte monnaie en prends un coup en septembre/octobre),  enfin, les sujets qui fâchent ne manquent pas. Comment s’y prendre pour VIVRE MIEUX dans notre vie de tous les jours? Déjà je pense que nous devrions revenir à des valeur morales car je constate de plus en plus d’incivilités et de comportements irrespectueux et irresponsables mais ce n’est pas l’objet de mon post. Pour se sentir MIEUX, si on commençait par avoir une bonne hygiène de vie?

C’est après avoir entendu un bref reportage que j’ai senti une urgence à en parler car je n’avais pas conscience du constat : 87 millions d’européens n’auraient pas les moyens de se laver et en Angleterre, une famille sur deux ne peut pas offrir à ses enfant une hygiène correcte. Qu’est ce qu’une hygiène correcte? Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’hygiène de vie est  un « état de complet bien-être physique, mental et social » ce qui sous entend qu’elle concerne plusieurs plans (corporel, alimentaire, sexuel, environnemental) ; une bonne d’hygiène de vie consiste donc à prendre soin de son corps et de son esprit, à s’alimenter correctement, s’oxygéner, bien s’hydrater, faire de l’exercice, éviter les substances toxiques, lutter contre le stress, entretenir son logement, entretenir une vie sociale et amoureuse équilibrée ; oui encore une fois, il est question d’équilibre.

Il faut savoir que bien souvent, les gens qui vivent sous le seuil de pauvreté  ne peuvent se laver les cheveux ou ont un seul produit pour tout (un produit vaisselle !) ont une seule brosse à dents pour toute la famille, doivent choisir entre se laver ou se nourrir ! c’est inimaginalbe au 21 ème siècle!  Or le manque d’hygiène représente un des premiers signe extérieur d’exclusion et de discrimination  : un individu « pas net » sur lui, dont les vêtements seront tachés, souillés,  ou à l’odeur douteuse risque d’être mis à l’écart, repoussé, personne n’aura envie de s’assoir à sa table, alors que se sentir propre permet de se respecter soi même et de mieux affronter le regard des autres. C’est une question de dignité. Certaines personnes renoncent à sortir ou à aller travailler à cause de leur manque d’hygiène. Je viens de lire le témoignage poignant d’une femme de 27 ans qui ne parvient pas à sortir de la saleté et elle en souffre énormément, c’est un engrenage car elle se renferme  et risque la dépression. Cela atteint donc aussi le mental.

Certains Etats appliquent aux produits d’hygiène les mêmes taxes que pour l’alcool et les cigarettes à croire que prendre soin de son corps est devenu un luxe.  Comme d’autres produits basiques, les produits d’hygiène devraient être accessibles à tous. En Ecosse, les protections périodiques sont gratuites dans les collèges et les universités. En Angleterre, dans certaines écoles maternelles de quartiers défavorisés, il existe des cessions de brossage de dents et de lavages de vêtements. En France, la réouverture des bains douche a répondu à une nécessité ; on y trouve des étudiants, des retraités mais aussi des employés pour qui l’eau chaude est un luxe. . Heureusement certaines associations comme l’association française Règles Élémentaires créée en 2015 sont très actives en matière de collecte et de mise à disposition de produits d’hygiène intime pour les plus démunies et jouent un rôle éducatif non négligeable.

Après m’être replongée dans l’hygiène à travers les âges, je me suis rendue compte qu’on associe souvent la propreté corporelle avec le fait de prendre un bain ou une douche tous les jours. Certains ne prennent qu’une douche tous les 2 jours et ce n’est pas pour autant qu’ils sentent mauvais. Nous sommes dans une société aseptisée ou il existe une phobie contre les microbes  et ou le regard des autres compte énormément. Etre propre sur soi, sentir le propre est indispensable pour être accepté. Certaines personnes ont des odeurs corporelles plus ou moins forte, certains ont des maladies que les autres perçoivent par l’odorat, certains autres transpirent beaucoup lorsqu’ils sont stressés, ils ne sont pas sales pour autant.

Nous avons tendance à faire de la surconsommation en matière d’hygiène alors qu’il suffirait de quelques bons produits de base pour assurer sa toilette, laver ses vêtements et son logement. Comme pour la nourriture, il s’agit de prendre soin de soi autrement, avec le moins de produits de grande consommation possible. Les « unwashed », un mouvement venu des Etats Unis ne se douchent qu’une fois par semaine, par souci écologique, d’économie ou pour éviter les agressions de la peau, et les adeptes de la méthode « no-poo » (no-shampoo ») utilisent des ingrédients comme le bicarbonate de soude, le vinaigre de cidre, les huiles essentielles dans leurs soins, notamment pour renforcer les cheveux et les rendre brillants. Je trouve que l’eau fait du bien au corps, prendre un bain ou une douche détend et je tiens à continuer ce rituel quotidien mais je ne m’attarde pas, je dilue les produits et utilise de  toutes petites quantités, ainsi je garde cette sensation d’être propre sans irriter ma peau et en même temps je fais des économies. Il s’agit d’avoir un comportement responsable vis à vis de soi mais aussi de son environnement, de la nature, la planète.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s