Les huiles essentielles de l’immunité

Le mois de Novembre avec la Toussaint, le changement d’heure, les jours qui raccourcissent marque pour moi un tournant et annonce l’hiver avec sont lot de maladies fébriles, rhumes, toux, grippes……) ;  Novembre est aussi le mois des états dépressifs et on sait que la fatigue, le stress, sont des facteurs qui peuvent affaiblir  nos défenses immunitaires.

Notre organisme va devoir s’adapter à ces manifestations et c’est comme ça à chaque changements de saison d’ailleurs (impact sur le sommeil, l’alimentation, le moral) ;  il travaille en permanence pour notre équilibre avec des moyens qu’on ne reconnait pas toujours et parfois déplaisants qui peuvent se traduire par des inflammations de la fièvre.  Ces maladies sont d’abord dues à l’affaiblissement du corps qui n’arrive pas à résister aux conditions climatiques, l’humidité, le froid, le vent avec tout ce qu’il véhicule (microbes, virus). En MTC (médecine chinoise traditionnelle), on l’explique par le fait que cette humidité environnante vient se rajouter à celle du corps d’ou l’importance de le réchauffer par une alimentation adaptée (légumes de saison mijotés avec des épices ou en pot au feu), des boissons chaudes, des bains chauds, des vêtements isolants, des moments coocooning sous la couette avec bouillotte et tisane. Encore une fois, c’est à nous de faire les bons choix avec les meilleurs outils.  Le moment est venu de penser à  booster notre énergie et renforcer nos défenses immunitaires.  Heureusement la nature nous tend les bras avec des plantes qui sont de  véritables cadeaux. Converties en huiles essentielles leurs propriétés sont à même de soigner toutes les maladies de l’hiver, allant des rhumes, sinusites, bronchites, toux, angines, grippe, gastroentérite , mais aussi dépression, fatigue, manque de tonus etc…………Je les ai classées en 3 catégories :

  1. celles qui vont nous aider à retrouver de l’énergie, de la motivation, du tonus,
  2. celles qui nous aident à lutter contre les infections
  3. celles qui auront un effet plus direct sur la maladie lorsqu’elle est déjà installée.

Je vais vous citer quelques huiles avec leurs caractéristiques principales que j’utilise en application cutanée.  Leur efficacité est renforcée lorsqu’on les mélange et donne de véritables “potions” non pas magiques mais des remèdes efficaces ;   je vous conseille 3/4 huiles (maxi 5 huiles) dans une petite quantité d’huile végétale neutre et de bien respecter les règles de dilution suivante  : 5 gouttes au total pour 5ml (une cuillère à soupe) de base ce qui est tout a fait suffisant pour une partie du corps comme les épaules et avants-bras, le plexus, le bas du dos.On peut aussi s’en frictionner le’intérieur des poignets pour un effet plus rapide. (A noter que L’HE de Bergamotte ayant un ratio de dilution élevé nécessite plus de gouttes que les autres et étant photosensibilisante il faut éviter de s’exposer au soleil après son application ; à privilégier en diffusion).  Bien sur à n’utiliser que sur avis médical si vous suivez un traitement si vous avez un terrain allergique ou avez une pathologie particulière ou bien si  vous êtes enceinte.

Lutter contre la fatigue la dépression et pour retrouver son énergie:

MENTHE POIVREE : pour son action tonique immédiate,  (va stimuler l’organisme)

EPINETTE NOIRE :  l’huile de la convalescence, anti fatigue, anti burn out

MARJOLAINE A COQUILLE :  l’huile antidéprime saisonnière, tonique psychique, elle agit également sur le sommeil

GERANIUM régulateur hormonal et émotionnel

YLANG YLANG pour son action anti stress, idéale pour retrouver sa libido

BERGAMOTTE : l’huile qui remonte le moral et aide a retrouver le sommeil

ENCENS OLIBAN : pour son action relaxante

Prévenir des maladies et renforcer son immunité

RAVINTSARA l’huile antivirale par excellence (jamais utilisée donc pas de recul mails la plus connue du grand public – je la remplace par l’HE de TEA TREE ou NIAOULI ou CANELLE DE CHINE  selon les cas)

TEA TREE  l’huile à tout faire (anti-bactérienne, anti-infectieuse, antiseptique, antifongique………) une vraie boîte à pharmacie

NIAOULI antivirale pour les maladies hivernales

THYM pour stimuler l’organisme et donner de la force

CITRON pour son action digestive , protectrice et antioxydante

MARJOLAINE A COQUILLE :  cette fois pour son aspect tonifiant psychique,

Il existe plusieurs possibilités de synergies mais celles que je vous propose (qui sont validées par un aromathérapeute) me conviennent car elles sont composées d’huiles assez courantes que je peux réutiliser pour d’autres occasions. 

SYNERGIE ANTIFATIGUE /ANTIDEPRIME : MENTHE POIVREE, EPINETTE NOIRE, MARJOLAINE A COQUILLE, YLANG YLANG  et/ou GERANIUM en massage (1g de chaque) / ENCENS OLIBAN ou BERGAMOTTE en diffusion

SYNERGIE PREVENTION : NIAOULI , THYM, MARJOLAINE A COQUILLES (1g de chaque) , CITRON (2g)

SYNERGIE IMMUNITE : RAVINTSARA, TEA TREE, THYM (1g de chaque), CITRON (2g)

Lorsque la maladie est installée, il faudra choisir l’huile appropriée mais ce serait trop long d’énumérer tous les cas ici. Les 2 maladies les plus “terribles “ de l’hiver étant la grippe et la gastro, je vous cite juste à titre d’info les 2 huiles antivirales puissantes qui semblent le mieux adapté : la RAVINSTARA (grippe) et LA CANELLE DE CHINE (gastro).

Pourquoi j’ai choisi d’utiliser les  huiles essentielles ?

pour plusieurs raisons :

  • pour le côté pratique : simplicité d’utilisation, rapidité et efficacité, autonomie
  • Parce que ce sont des produits naturels et sans danger
  • pour leurs multiples propriétés  : anti-infectieuses, antivirales, antiseptiques, anti-inflammatoires mais aussi anti douleur, cicatrisantes, calmantes, antistress etc………qui en font la seule alternative aux antibiotiques 
  • pour leur pouvoir holistique extraordinaire : l’huile utilisée sous forme cutanée va pénétrer dans le sang et se répendre dans notre organisme ; elle va agir sur  l’organe malade ou fragilisé, en même temps elle va stimuler nos moyens d’autodéfense et d’autoguérison et pour couronner le tout elle aura un effet sur le moral et le psychisme
  • pour le côté plaisir, beauté/bien-être : en effet, elles ont un effet bénéfique sur la peau et rien que de sentir leur parfum me met de bonne humeur

Cela fait maintenant 2 ans que j’ai abandonné tout traitement médicamenteux sauf avis médical contraire évidemment (ayant eu une ablation de la thyroïde, je prends du LIVOTHYROX, je ne l’ai pas supprimé pour autant) . Au début j’avais tendance à y aller au petit bonheur la chance et j’avais tout faux car chaque huile ayant ses propriétés, ses fonctions et un ration de dilution propre,  il ne faut pas les utiliser n’importe comment. Donc pour qu’elles soient efficaces il y a certaines règles à respecter notamment lorsqu’on se lance dans les mélanges. Tout cela s’apprend. De même, il ne faut pas croire qu’elles auront un effet miracle et réparer en un coup de baguette magique les nuits sans sommeil, la cigarette, les abus d’alcool et de nourriture, le surmenage, etc…..comme j’aime à le répéter, la clé d’une bonne santé est l’équilibre. Je trouve que les HE participent bien à maintenir cet équilibre et même si cela demande un petit investissement de départ, on s’y retrouve car il ne suffit que de quelques gouttes et les flacons durent plusieurs années s’ils sont conservés à l’abri de la chaleur et de la lumière. Et puis inutile d’acheter toute la panoplie en une fois,  j’ai mis 2 ans pour me constituer mon petit stock (une quinzaine) ; je teste de nouvelles huiles régulièrement et fais parfois de belles découvertes c’est une histoire entre elles et moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s