Les pouvoirs extraordinaires du corps humain

Ce titre ne vous rappelle t’il rien? Je l’ai emprunté à un série télévisée française sur la santé qui rencontre ou a rencontré en son temps une forte audience. Dans ces émissions on voit que nous (c’est à dire notre corps mais aussi notre volonté, et plus encore) pouvons mobiliser des capacités insoupçonnées en réponse à des situations extrêmes.  Donc pourquoi ne pourrions nous pas les utiliser face au virus? A ma connaissance aucune émission grand public n’a été consacrée à cet aspect de la santé dans le cadre du COVID,  c’est à dire nous apprendre justement à utiliser ces fabuleux pouvoirs, à devenir autonome et responsable. C’est fort dommage car cela aurait été plus utile que les sempiternelles recommandations anxiogènes relayées par les MEDIAS. 

Alors on pourrait se poser la question : que sont devenus ces fabuleux pouvoirs  et comment faire pour les restaurer ?

A la base, l’homme a tout ce qu’il faut pour être en bonne santé et il le puise dans la Terre (nutriments, énergie, on parle de terre nourricière).  Depuis toujours,l’homme est armé physiquement pour combattre les éléments, pour combattre le stress, la peur, pour digérer et éliminer ce qu’il ingurgite. Notre corps est programmé pour s’autoguérir et se régénérer en permanence, nos cellules, notre ADN, notre peau, notre sang, tout est vivant, intriqué, c’est comme un grand réseau ou tout est à sa place. Les mécanismes qui font fonctionner le tout de façon précise et harmonieuse, un peu comme un horloge, sont tellement évidents qu’on n’en a pas conscience, on oublie d’entretenir la machine, on pense qu’elle est faite pour durer toujours, et puis un jour, le mécanisme se dérègle.

Il est vrai que nous ne sommes pas tous égaux en matière de santé pour de multiples raisons (génétique, hérédité, milieu environnemental, mode de vie, gestion des émotions) mais une chose est sure c’est que nous sommes moins résistants que la génération précédente, et ceci essentiellement pour 3 raisons qui finalement se résument à une seule, notre mode de vie  :

1/ Notre mode de vie a favorisé la sédentarité, le travail intellectuel et la technologie au détriment des travaux et loisirs de plein air. Nous avons perdu l’habitude de marcher, de résister au froid,  nous nous sommes coupés de la nature.

2/ Notre mode de vie favorise également le stress : une vie de plus en plus agitée, ou tout va de plus en plus vite, imprégnée de soucis et de peur (peur de mal faire, peur de perdre son emploi, peur pour sa famille, peur de la maladie, des virus) ce qui a obligatoirement des répercussions sur la qualité de sommeil et d’énergie.

3/ L’alimentation, un des points phare de la santé. On assiste actuellement à une surconsommation de, produits trafiqués, trop sucrés ou trop salés (sodas, chips), alcoolisés sans compter le tabac et les drogues qui sont de véritables poisons et dépendances.

Tout ceci concourt au déséquilibre et à la maladie. En effet, vous avez beau penser vous protéger du virus en portant des masques et en vous confinant, si vous vivez dans la peur et le stress, votre immunité sera impactée. De même une mauvaise alimentation et un mode de vie toxiques favoriseront les déséquilibres physiques mais aussi psychiques émotionnels, tout est lié (80% des informations partent du ventre vers le cerveau, ce n’est pas pour rien qu’on appelle le ventre le 2ème cerveau). Il est donc capital de ne pas laisser le stress s’installer et se transformer en maladies chroniques qui vous affaiblissent toujours d’avantage.

Or à un aucun moment des 9 mois de cette crise ces aspects n’ont été abordés sur les plateaux télé, à aucun moment il n’a été question de santé globale et d’immunité. Au lieu de rassurer la population et lui indiquer comment se protéger réellement par des méthodes naturelles, on a résumé la santé à des chiffres, des courbes, des statistiques, des comptages de  morts, de malades, maintenant de cas. Comment ne pas être impacté par ces négativités, par ces discours mêlant peur, angoisse, agressivité, par ces visages fermés et dépressifs qui finissent par constituer des égrégores de négativités.

Ne nous laissons pas envahir par ces pollutions énergétiques ; Il existe des techniques pour se protéger comme la  méditation, la prière, se répéter des mantras de protection, invoquer les forces de la nature, pratiquer le sourire intérieur, l’attitude du guerrier, l’amour inconditionnel, utiliser des minéraux à porter sur soi, des huiles essentielles. Pour ma part, je pratique un mélange de tout cela et surtout je m’applique chaque jour sur le corps un mélange d’huiles essentielles bien choisies, sans oublier de prendre le matin au petit déjeuner des compléments alimentaires et de la vitamine C, et me voilà parée pour la journée.  Cela me réussit plutôt. je rajoute qu’il est important également de renouer le plus possible avec la nature, mais ça me semble tellement évident.

Il faut bien comprendre que nous ne tombons pas malade par hasard même si nous croisons la route d’un méchant virus. Nous tombons malade lorsque nous nous éloignons de ce qui est bon pour nous, lorsque nous ne somme plus dans notre alignement intérieur, lorsque nous refusons notre fonctionnement naturel. Personne n’est mieux placé que nous pour savoir ce qui nous convient le mieux. C’est en écoutant son corps et son âme que nous pouvons être en bonne santé et retrouver alors notre pouvoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s