Le défi de 2021

Il est temps pour moi de vous souhaiter mes meilleurs voeux, c’est la tradition ; j’avoue que j’ai du mal cette année à trouver une formule convaincante, je trouve le sempiternel “bonne année” dépassé, je trouve que ça sonne faux. Lorsque je fais le bilan de 2020 et que je vois le chantier dans lequel nous sommes, je ne trouve pas beaucoup de raisons de se réjouir d’être en 2021 qui est une poursuite de 2020 pas forcément en mieux. On me trouve pessimiste pourtant je ne me range ni dans le camp des pessimistes, ni dans celui des optimistes, je suis juste consciente de la situation. Je me fie aux faits, je tente d’analyser, de tirer des conclusions.  Il suffit de se poser 5mn et de réfléchir, de faire appel à son bon sens pour voir que quelque chose ne tourne pas rond dans ce monde.

Que souhaiter pour 2021?  Ceux qui s’intéressent à l’astrologie disent qu’avec le solstice d’hiver nous sommes rentrés dans un nouveau cycle, une nouvelle ère (celle du verseau mais cela ne date pas d’hier) et que rien ne sera plus comme avant ; cependant  les mouvements planétaires de cette fin d’année   favorisent  ou plutôt concrétisent  ce passage : les choses commencent à bouger , on le ressent au niveau physique, physiologique (plus de fatigue, envie de dormir), au niveau énergétique . Nous faisons partie d’un grand TOUT et tout est lié. il faut donc profiter de ces opportunités, de ces influences pour prendre le train en marche, entreprendre des changements à titre individuel mais aussi collectif sachant que  toute action sur soi, pour soi, aura des répercussions à l’échelle mondiale ; en allant mieux, en rayonnant de toute ma lumière, je participe à maintenir l’équilibre, l’harmonie de la planète. Voilà donc mon souhait pour 2021, Soyons la Lumière, incarnons le changement.

Cette période de mutation, de grands bouleversements que nous traversons  impacte forcément notre quotidien et  fait surgir en nous  des émotions multiples comme la colère, le sentiment d’injustice, la tristesse, des doutes aussi et des interrogations notamment sur le sens de tout ceci.  Cette crise qui n’est pas que sanitaire vous l’avez compris,  est bien plus profonde qu’on nous laisse croire, c’est une crise systémique qui nous renvoie à tout un système en décadence. L’Univers dit STOP! Qui peut croire que le COVID 19 n’est qu’une parenthèse dans nos vie? Dans les années 2010, un mouvement appelé la collapsologie évoquait déjà un probable effondrement dont les causes seraient systémiques ou dues au réchauffement climatique.  Notre société de consumérisme est à bout de souffle, nous avons trop tiré sur la ficelles malgré les alertes, (se référer au “ rapport MEADOWS” ou les limites de la croissance en 1972) mais voilà on en veut toujours plus, plus de croissance, plus d’argent, plus de pouvoir, plus de technologie, plus, plus plus et mieux, mieux, mieux ……Tout le monde veut que ça change mais personne ne veut changer vraiment parce que cela oblige à sortir de sa zone de confort  les gens aspirent à retrouver leur vie d’avant. Ca me stupéfie. Quelle vie? : la course au profit, le travail qui prends le pas sur la vie privée, les réseaux sociaux qui prennent l’ascendant sur les relations humaines, internet qui remplace la culture, la médecine qui se veut toute puissante, l’intelligence artificielle qui veut remplacer l’humain,le manque de temps, le manque d’argent, le manque de reconnaissance, de considération, le manque de nature et de bon air frais, le manque de sérénité, d’harmonie…………

Et bien moi, je ne veux pas revenir à la vie d’avant, je veux construire un futur dans lequel je me reconnais et dans lequel je me sens bien, MON futur qui est bien différent  de celui vers lequel les Elites  veulent nous emmener, un futur ou nous sommes souverains et non plus esclaves, esclaves non seulement des évènements extérieurs mais aussi de nos peurs. Car tout est là! La peur paralyse, empêche d’avancer, de réfléchir, de penser. Nos peurs  sont le fruit d’un héritage du passé qui nous empoisonne et sont la porte ouverte à la manipulation  ; cela se fait petit à petit, sournoisement et à notre insu, il y a différentes, j’en parlerai dans un prochain article.

Une fois que nous avons compris ces mécanismes, que nous avons fait les liens entres les différentes crises financière, politique, économique, sociale, écologique, démographique, identitaire, spirituelle, une fois que nous avons accepté l’idée de la mort, une fois que nous reconnaissons notre puissance divine et que nous reprenons notre pouvoir de décision, il n’y a plus de raison d’être effrayé ou inquiet et de se laisser malmener de la sorte. Je conçois que la maladie avec la souffrance qui va avec puissent faire peur mais il est vain de se faire du souci par avance pour quelque chose d’hypothétique (j’entends par là une projection dans un futur qui n’existe pas, quelque chose qui est du domaine du risque comme d’avoir un accident, d’attraper une autre maladie) ; vivre représente un risque permanent et la mort fait partie de notre condition humaine. Pour ma part, J’ai pris le parti de me dire que le CD 19 ne m’atteindrait pas et je fais le nécessaire aussi bien au niveau sanitaire qu’au  niveau énergétique pour me protéger. Je me sens protégée. Réellement. J’ai parlé des pouvoirs extraordinaires du corps humains que nous pouvons apprendre à développer pour nous renforcer et ainsi affronter les situations les plus extrêmes mais n’oublions pas que nous ne sommes pas qu’un corps physique et que notre psychisme, notre cerveau sont très puissants. La pensée est créatrice, la parole est créatrice, l’intention (voir mon post sur le pouvoir de l’intention) est créatrice. C’est à nous de faire les bons choix en accord avec nos valeurs, en acceptant de se mettre à nu, de changer nos habitudes, nos anciennes structures,  (on ne construit pas du neuf avec de l’ancien), de penser différemment les religions, l’éducation, de retrouver notre souveraineté, en décidant par rapport à ce qui fait sens pour nous et en refusant ce qui va à l’encontre du bien collectif, de la préservation de la planète.

Nous avons tout à réinventer, à reconstruire, c’est un défi immense qui prendra plusieurs années, mais passionnant . Chacun a son rôle à jouer et peut amener sa pierre à l’édifice avec ses moyens. IL suffit de garder la foi et de rester unis et solidaires les uns des autres. C’est par l’éveil des conscience et par la connaissance, l’intelligence du coeur, que nous pourrons construire une société au service de l’Humanité

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s