Canaliser ses émotions et gérer son stress

Les émotions

C’est un vaste sujet qui fait le bonheur des thérapeutes en tout genre car nous avons tous des émotions qui nous pourrissent la vie.

Quelles sont elles?

Dans le bouddhisme, on emploie le terme émotions plus particulièrement pour désigner les émotions négatives c’est à dire celles qui troublent l’esprit et qui sont sources de tourment surnommées aussi les cinq poisons. Elles sont au nombre de 5 auxquelles s’ajoute toute une série d’émotions secondaires comme le mépris, le remords, la culpabilité, le dégoût, la surprise etc.…..

  • La peur
  • La colère
  • L’orgueil
  • Le désir
  • La jalousie

D’où viennent elles?

Une émotion est avant tout une énergie en mouvement ; selon d’imminents chercheurs nous en portons l’empreinte ; elles seraient moléculaires et auraient un impact sur notre physiologie. Elles se dessineraient surtout dans la petite enfance entre 0 et 7 ans et seraient recréées sans arrêt par résonance et selon ce que nous captons du champs collectif dans lequel nous sommes. Donc nous baignons dans les émotions. Mieux vaut s’en faire des alliées et apprendre à les canaliser pour permettre de nous transformer car toute émotion bloquée ou refoulée ou niée nous empêche d’évoluer et pire se transforme tôt ou tard en maladie. L’émotion est souvent aussi porteuse de non-dits qui ont des effets catastrophiques sur notre corps et notre esprit. Il est parfois très difficile d’exprimer quelque chose enfoui à l’intérieur de soi , pourtant il est capital de le verbaliser, de l’extérioriser pour aller mieux. Chacun a le droit d’avoir des émotions et de les exprimer ; ce qui nous dérègle c’est lorsqu’une émotion prend le dessus sur les autres de façon disproportionnée (comme souvent la colère ou la peur qui provoquent le plus de dégâts et de pathologies graves) et déforme ainsi notre perception de la réalité.

Comment les canaliser?

Un simple constat ou une simple compréhension mentale n’y changeront rien. Tout au plus ils permettront d’ouvrir les yeux sur les schémas répétitifs qui provoquent nos souffrances. Ne peut on pas les laisser s’exprimer et s’évacuer d’elles-mêmes? Et bien si cela était, nous ne souffririons pas autant! En leur donnant libre court les émotions prennent du pouvoir sur notre corps et notre esprit, s’imprègnent en nous et finissent par définir notre caractère, notre tempérament (colérique, anxieux, jaloux). Le meilleur moyen est de les moduler, les transformer en quelque chose de positif . Le REIKI que je pratique en m’inspirant de la méditation est très efficace mais il existe d’autres techniques comme la méthode TIPI. Les fleurs de BACH sont tout à fait appropriées également.

Le stress

Le stress est généré par les soucis, la peur, l’anxiété, l’inquiétude ; nous nous mettons une pression devant une situation ou un évènement en en faisant une catastrophe, réduisant ainsi nos facultés de concentration et de décision. Cette raideur de l’esprit ce répercute au niveau de notre corps, empêche notre énergie de circuler librement, affecte notre sommeil, génère des maux d’estomac, des douleurs au niveau du dos, des problèmes cardiaques. La encore, REIKI et méditation sont tout à fait indiqués pour apprendre à faire le vide, dénouer les tensions, reprendre ses esprits, se recharger en silence.

Contentez vous de laisser les eau se calmer et la lune se refléter sur la surface de votre être » .

Sufi Rumi