Honorer sa santé

« La santé est un équilibre précaire entre 2 forces opposées le YIN et le YANG, et en cas de déséquilibre sur le câble de la vie, il va y avoir apparition de symptômes signaux d’alarme qu’il faut apprendre à reconnaître sinon le déséquilibre risque de s’accentuer et d’une phase d’autoguérison, le corps passe dans une phase d’autodestruction (le corps en fait trop, il s’affole) ».

Jean Pélissier docteur en médecine traditionnelle chinoise

Le maintien d’une bonne santé est un des premier objectif, bien avant le traitement des maladies. Nous sommes constitués d’un corps, d’un esprit et d’une âme qu’il est important d’entretenir pour rester dans cet équilibre dont nous parlons depuis le début, maintenir l’harmonie entre ces trois aspects car tout est lié. Le corps ne peut être en bonne santé si l’esprit ne l’est pas et inversement. Il n’y a pas de mystère, cela passe par une bonne hygiène de vie.

  • Alimentation: privilégiez des aliments bio, de saison et locaux
  • Hydratation : il est recommandé de ne pas boire plus entre 1 litre et 1,5 litre grand maximum par jour et en petites gorgées (pour ne pas solliciter les reins inutilement), privilégier le thé chaud pour s’hydrater.
  • Flore intestinale : de nombreuses maladies inflammatoires ou auto immunes sont liées à un déséquilibre ou une destruction de cette flore ; supprimez les aliments responsables, pensez au jeûne pour nettoyer le corps et éliminer les toxines.
  • Respiration : réapprendre à respirer par le ventre pour libérer le diaphragme qui masse tous les organes internes et de façon consciente pour s’oxygéner le plus possible ; on peut faire des petits exercices de respiration au réveil mais dès qu’on y pense, à n’importe quel moment de la journée. Un des premier bienfaits est que lorsque nous sommes concentrés sur notre respiration nous sommes dans l’instant présent et plus dans le mental.
  • Gestion des émotions : la méditation est un excellent moyen d’y parvenir. Si vous n’avez pas le temps, le qi qong assis pratiqué 5/10 mn par jour équivaut à une séance de méditation.
  • Respect de son horloge biologique : veillez à la qualité du sommeil, respecter le rythme des saisons.
  • Respect de la nature : vivre en accord avec la nature en privilégiant des légumes et des fruits de saison, en se reconnectant avec elle le plus possible pendant les loisirs.
  • Vitalité, Energie : pratiquer de l’exercice (qui quong, marche) ou des massages pour bien faire circuler l’énergie.

Vous l’aurez compris, il s’agit de PREVENTION car le corps n’est pas conçu pour être malade mais pour s’autoréguler, s’autoguérir, à nous de l’entretenir. il existe un lien de causalité qui nous permet de comprendre comment pas à pas nous nous créons telle ou telle pathologie, notamment par un émotion exacerbée qui prend le dessus sur une autre et qui nous dérègle.

Il est capital de prendre soin de notre corps et de notre âme, ils le méritent, nous le méritons.